Axel Lawarée : “Ah, mes duels avec Moreno Giusto…” | RFC Seraing

Bienvenue sur le site officiel du RFC Seraing

Axel Lawarée : “Ah, mes duels avec Moreno Giusto…”

Axel Lawarée : “Ah, mes duels avec Moreno Giusto…”

📁 Non classé 🕔24.octobre 2018
Axel Lawarée : “Ah, mes duels avec Moreno Giusto…”

A trois jours du derby liégeois, nous avons donné la parole à Axel Lawarée, directeur technique de notre école des jeunes.

Pourquoi lui en particulier ? Notamment parce qu’Axel a participé, le 30 octobre 1994, au dernier derby qui a opposé notre club au RFC Liège en D1.

C’était lors de la dernière saison des Sang et Marine au sein de l’élite, alors que notre club allait quant à lui être absorbé par le Standard de Liège en 1996…

Ce jour-là, nos Métallos l’avaient emporté sur le score de 2-1, et les équipes alignées étaient le suivantes :

RFC Seraing : Huysmans; Schaessens, Ngombo, Ducoulombier, Debusschere; Houben (74e Isaias), Quain (46e Wamberto), De Nil, Teppers; Lawarée, Lukaku.
RFC Liège : Lecomte; Wégria, Verbeeren (56e Donatien Kimoni), Giusto, Lenglois (71e Fadiga), Quaranta; Deflandre, Milosevic, Crappa, Kinet; Varga.
Les buts : 22e Lukaku (1-0) 68e De Nil (2-0), 90e Fadiga (2-1).

310

Paradoxalement, près de 24 ans plus tard, Axel Lawarée ne se souvient plus vraiment de ce match au Pairay : par contre, il n’a pas oublié la rencontre à Rocourt !

“J’avais à peine 21 ans à l’époque et je me souviens avoir été impressionné par le stade vélodrome. On l’avait emporté également de justesse et j’avais provoqué un penalty. En fait, j’avais été littéralement coupé en deux par Moreno Giusto sur cette phase (rires). On en rigole encore chaque fois que je vais manger dans son restaurant. Il prend sa maman à témoin et lui crie que je lui ai fait perdre de l’argent…(sic)”

Axel se rappelle également de l’ambiance particulière qui régnait lors de ces rencontres.

“Déjà chez les jeunes, on sentait que c’était le match de l’année. Il faut se rappeler que Seraing et Liège disposaient des meilleures écoles de jeunes de la région. J’ai encore en mémoire nos matches dans la cuvette de Rocourt. C’était souvent assez électrique d’ailleurs. Comme lors du derby de nos U19 la semaine passée… Cela reste toujours un match avec une saveur particulière, celui que l’on veut absolument gagner.”

Ce sera encore le cas selon lui ce samedi au Pairay.

“Tout à fait ! D’autant que plusieurs joueurs du noyau liégeois sont récemment passés à Seraing (comme Giargiana et Niankou, qui avaient rejoint notre club au moment où nous allions être interdits de recruter et qui n’ont donc pu être alignés en compétition officielle sous nos couleurs, sans oublier évidemment Reciputi). Dans ce type de match, il y a plus que trois points en jeu. C’est souvent l’équipe qui est le mieux dans sa tête et qui a le plus envie de l’emporter qui rafle la mise.”

Notre directeur technique peaufine les derniers réglages du défilé de nos équipes de jeunes, qui précédera le derby de samedi.

“Il faut que tout soit réglé comme du papier musique pour respecter le timing. Cette fois, on va essayer de rendre le défilé plus festif et chaque enfant recevra des cadeaux. Avant cela, il y aura également notre tournoi de Teqball du côté Echelle. Je suis content, car l’intérêt est là et nous avons pas mal d’équipes inscrites. On commencera d’ailleurs dès 16h et un chalet festif sera accessible également, avec tout ce qu’il faut pour se ravitailler…”

41337014_1747302238702296_3968457066044981248_o

Dites que vous lisez cet article en partageant sur les réseaux sociaux :

Facebook