De la transparence pour nos jeunes | RFC Seraing

Bienvenue sur le site officiel du RFC Seraing

De la transparence pour nos jeunes

De la transparence pour nos jeunes

📁 Non classé 🕔27.novembre 2017
De la transparence pour nos jeunes

Ce lundi soir, notre direction avait convié les parents des différentes catégories de nos équipes de jeunes, afin de les informer de l’évolution de la situation suite à l’interdiction de transfert et d’affiliation qui affecte notre club depuis le début de la saison.

Pour l’occasion, notre président Mario Franchi avait tenu à être présent, aux côtés d’Axel Lawarée, Francis Schutten, Christian Bartosch et Vincent Ciccarella.

Il a tenu à confirmer à tous, si besoin était, sa farouche volonté de poursuivre le combat entamé et son soutien indéfectible à l’école des jeunes.

“Les jeunes resteront toujours la priorité du club et nous ne les laisserons jamais tomber. On ira jusqu’au bout de notre action et je peux vous garantir que Seraing survivra à cette situation.”

Axel Lawarée a quant à lui exposé clairement les choses, en toute transparence et en toute honnêteté.

“Nous vous avons réuni afin de jouer cartes sur table et de vous informer le mieux possible, afin de vous permettre de prendre la meilleure décision pour l’avenir de vos enfants en parfaite connaissance de cause. Il faut savoir que le recours en référé introduit récemment par plusieurs parents a été rejeté par le Tribunal de Première Instance de Liège. Un appel va être interjeté, mais nous nous devons de vous préciser que le Juge a indiqué que l’interdiction qui nous touche se terminera le 31 décembre 2018, dans le pire des cas… En l’état actuel des choses, nous ne pourrons donc affilier à nouveau des joueurs qu’à partir du 1er janvier 2019. ”

Outre l’appel introduit, le dossier au fond sera examiné à nouveau par la Cour d’Appel de Bruxelles le 18 janvier 2018 et nous espérons évidemment une issue positive. Mais la situation actuellement vécue par notre école des jeunes depuis l’entame de la saison est devenue invivable, comme l’a également expliqué Axel Lawarée.

“Nous avons étudié toutes les possibilités et nous devons à présent prendre des décisions afin d’éviter de recevoir des amendes et de faire face aux incessantes réclamations des clubs adverses lorsque nous alignons des joueurs qui ne sont pas en ordre de qualification. C’est pourquoi nous avons décidé de ne plus aligner que des éléments en ordre et que les noyaux vont ainsi être recomposés en tenant compte de ce facteur. Quatre équipes vont également être supprimées : les U14 Supérieurs (qui sont déjà forfait général suite à trois forfaits de rang), les U15 Provinciaux, les U16 Provinciaux et les U17 Provinciaux.”

Cela n’a évidemment pas été exécuté de gaieté de coeur…

“Nous sommes tous dans le même bateau et nous devons nous serrer les coudes, tous ensemble. Rien ne va changer pour les plus petites catégories, mais à partir des U13, il fallait faire quelque chose pour stopper l’hémorragie. Nous ne mettons personne à la porte, mais nous comprendrons les parents qui souhaitent quitter le club. Nous continuerons bien sûr à dispenser la meilleure formation possible à chacun et les entraînements seront encore assurés pour tous ceux qui décideront de poursuivre leur route avec nous. D’ailleurs, même si des équipes sont supprimées, nous conserverons le même staff technique, dans son intégralité. Nous organiserons un maximum de rencontres amicales pour les joueurs non qualifiés. Je tiens à m’excuser auprès de tous, car nous sommes tous scandalisés par ce qui nous arrive et touche les jeunes, mais nous devons faire face et avancer. Je veux aussi rassurer tout le monde, car nous assumerons nos responsabilités jusqu’au bout.” a encore précisé Axel Lawarée.

Parallèlement, Christian Bartosch a informé les parents que chaque joueur non affilié sera couvert par une assurance complémentaire, souscrite par le club auprès d’ETHIAS, les enfants affiliés étant quant à eux couverts par l’assurance de l’Union Belge.

Nous remercions les parents pour leur confiance et les assurons que nous mettons tout en oeuvre pour trouver des solutions pour les enfants.

Merci également à nos formateurs pour leur patience et leur soutien.

Le combat n’est pas terminé et nous ne baisserons pas les bras…

Dites que vous lisez cet article en partageant sur les réseaux sociaux :

Facebook