Edmilson : la classe, de père en fils ! | RFC Seraing

Bienvenue sur le site officiel du RFC Seraing

Edmilson : la classe, de père en fils !

Edmilson : la classe, de père en fils !

📁 Non classé 🕔22.octobre 2017
Edmilson : la classe, de père en fils !

Le nom d'”Edi” Edmilson restera à tout jamais gravé dans le Panthéon des joueurs qui ont marqué l’histoire de notre club.

Il n’a jamais oublié les grands moments passés au Pairay et revient régulièrement dans ce stade qu’il affectionne tant. Ce samedi, face à Heist, il était une fois encore présent pour encourager ceux qui portent aujourd’hui ce beau maillot. Cette fois, il avait répondu positivement à notre invitation, en compagnie de son fiston, Junior, qui fait désormais les beaux jours du Standard de Liège.

A la table de notre président, ils ont été fidèles à eux-mêmes : souriants et disponibles.

22687977_1393527920746398_4490996742179730156_n

Accompagnés de notre délégué, José Victoor et des enfants de notre section Initiation, ils ont ensuite donné le coup d’envoi de la rencontre, avant de prendre la pose avec les supporters lors de la troisième mi-temps. Un très chouette moment de partage et nous les remercions vivement pour leur présence.

22687977_10212578517211362_5889306948697836974_n22549896_10212578519131410_7484701975523096288_n22549561_10212578534691799_2412023476860572630_n22780156_10212578539011907_9099350979784339364_n

Nous avons posé quelques questions à Junior.

Quel est ton sentiment de te retrouver ici, dans le stade des exploits de ton papa ?

C’est toujours un réel plaisir pour moi de venir au Pairay ! Dès que je le peux, je ne manque jamais une occasion de passer ici, et j’étais d’ailleurs présent lors du match face à Knokke. Il faut savoir que mon agent, Karim Rafiki, est aussi celui d’Abdel Al Badaoui. Je connais aussi très bien Alessio Cascio et Axel Bonemme.

Quel est ton regard par rapport à la situation que connaît Seraing cette saison ?

Je ne vais pas me prononcer sur ce dossier dont je ne connais pas tout, mais je trouve que la situation vécue par les jeunes est vraiment triste. Ils n’ont rien à voir là-dedans et sont pénalisés. Eux, tout ce qu’ils demandent, c’est de pouvoir pratiquer leur passion et de s’amuser ! J’espère qu’une solution sera vite trouvée. Maintenant, pour l’équipe A, le côté positif est que cela permet à de jeunes joueurs de se montrer. Et ils le font d’ailleurs très bien ! Lors du match face à Knokke, j’avais trouvé que l’équipe ne jouait pas mal du tout au foot.

Ton papa est une légende ici ! Il t’en parle souvent ?

Je sais…J’ai 23 ans et je n’ai malheureusement jamais pu le voir en direct, mais j’ai regardé de nombreuses images de ses exploits ici. C’était une époque magnifique, c’est certain !

Comment se passe ta saison ?

J’ai été éloigné des terrains pendant plusieurs semaines, mais je viens de réaliser deux bons matches. Je pense que l’on commence à voir le vrai Standard, avec l’état d’esprit adéquat, mais on peut encore faire mieux. Mon objectif est d’enfin disputer les PO1, car je les loupe depuis deux ans ! A Mouscron vendredi, les supporters ont scandé mon nom et cela fait toujours plaisir, surtout que j’ai connu des moments difficiles avec mes soucis de santé récemment. J’espère que nous sommes bien lancés, maintenant.

Dites que vous lisez cet article en partageant sur les réseaux sociaux :

Facebook