Une soirée à oublier très vite… | RFC Seraing

Bienvenue sur le site officiel du RFC Seraing

Une soirée à oublier très vite…

Une soirée à oublier très vite…

📁 Non classé 🕔28.janvier 2018
Une soirée à oublier très vite…

Décidément, il est écrit que les fins de match face à Audenarde sont propices aux retournements de situations…

La saison écoulée, nous menions 1-2 jusqu’à la 89ème minute, avant de nous incliner 3-2. A l’aller, Moussa Gueye avait offert la victoire à nos Métallos à la 93ème minute et ce samedi soir, c’est à la 89ème minute qu’Audenarde a obtenu un penalty qui l’a lancé sur la voie d’une victoire qui n’aurait pas dû se dessiner.

Ne tournons pas autour du pot : cette rencontre à Audenarde a contenu tous les ingrédients du match…à ne pas voir.

Pluie battante, bourrasques de vent, terrain dans un état lamentable et une équipe locale qui a joué avec ses armes, de manière très défensive.

Jamais nos joueurs ne trouveront la solution, aucun tir cadré n’étant recensé durant les 93 minutes. Dans son but, Maxime Mignon, diminué par un état grippal, sauvera deux ballons chauds, avant de se retourner (une fois n’est pas coutume…) sur un coup de réparation accordé par…l’assistant de l’arbitre, après une action impliquant Kilota et un attaquant local. Notre gaucher recevait un carton jaune, et puis un second, pour rouspétances.

Dans le temps additionnel, alors que notre équipe tentait le tout pour le tout, Audenarde plantait même un second but, anecdotique.

Après un brillant 6 sur 6, retour sur Terre donc pour nos Métallos, qui joueront à deux reprises au Pairay à présent, face à Châtelet-Farciennes et Alost.

Les réactions

Christophe Grégoire

“Sur un terrain compliqué et face à un adversaire qui a joué très bas, nous n’avons jamais trouvé les solutions. Audenarde espérait juste le partage et il a les trois points… On a manqué de mouvement et de justesse dans les transmissions. Je pense que le 0-0 aurait été logique, car personne ne méritait de gagner. L’histoire se répète souvent dans les dernières minutes de jeu. Sur l’action du penalty, le ballon ne doit jamais arriver là. Chaque défaite fait mal, celle-ci sans doute encore un peu plus que les autres. Jouer sur un tel champ de patates, contre une formation aussi regroupée, c’est encore une nouvelle expérience pour mes joueurs. Je regrette aussi que nous n’ayons pas bien exploité nos phases arrêtées, capitales dans un match aussi fermé, ainsi que l’exclusion de Kilota. Je comprends sa frustration, mais il ne doit pas commettre de telles erreurs…”

Théo Pierrot

“Un point ici aurait été une bonne affaire, compte tenu des circonstances. Mais est-on capables de tenir un score ? On se fait encore avoir suite à une décision arbitrale très discutable. C’est le juge de ligne qui signale la “faute”. Cela me reste en travers de la forge, mais nous n’avons pas imprimé assez de rythme à la rencontre. Après une grosse semaine de travail, tout s’est envolé en quelques secondes… On n’a pas le choix : on doit se relever rapidement !”

La fiche technique

Audenarde : Dutoit ; De Wilde, Van Gyseghem, Van Den Bossche, Wantens ; Van Wayenberghe (59e Gjoka), Vervaecke, Vanwildemeersch, Martens (90+2e Van Herreweghe), Deppé ; Coulibaly (75e Seven).
Seraing : Mignon ; Sambu Mansoni, Bonemme, W. Faye, Kilota ; Cascio (88e Mouhli), Lahssaini, Pierrot, Deville (64e Hanrez) ; Gueye, I. Faye (64e Schenk).
Arbitre : M. Toeback.
Avertissements : De Wilde, Pierrot, Deppé.
Exclusion : 90e Kilota (2 j.).
Les buts : 89e Vervaecke s. pen. (1-0), 90+3e Vanwildemeersch (2-0).

Dites que vous lisez cet article en partageant sur les réseaux sociaux :

Facebook