William Impagnatiello : « Quand j’étais petit, j’en ai rêvé… »

William Impagnatiello : « Quand j’étais petit, j’en ai rêvé… »

📁 Non classé 🕔30.octobre 2017
William Impagnatiello : « Quand j’étais petit, j’en ai rêvé… »

Nos Métallos ont certes perdu trois points samedi soir, au terme d’une rude bataille, mais ce match restera gravé dans la mémoire de William Impagnatiello.

Une première titularisation en équipe-fanion, cela ne s’oublie jamais. A 18 ans, le médian axial a livré un match courageux, face à une équipe qui avait du répondant. Voici ses premiers mots, dans le couloir des vestiaires :

« J’étais très content de débuter ce match. Stressé aussi évidemment, mais, une fois sur le terrain, j’ai oublié ce stress en me disant que je n’avais rien à perdre et j’ai tout donné. Je veux aussi remercier tous mes équipiers, qui m’ont mis en confiance. On a la chance d’avoir un très bon groupe et je me suis très bien intégré. C’était très dur sur le terrain, car la différence avec les Espoirs est énorme. C’est beaucoup plus physique, les duels sont là, et l’adversaire joue plus intelligemment. Il faut sans cesse réaliser de grandes courses aussi. »

205142_1901655630484_7715501_n

Le 28 octobre 2017 sera donc une date importante dans son évolution, lui qui a débuté le foot à Seraing et n’a jamais connu d’autre club !

« Je vais retenir énormément de choses de ce match, c’est certain ! Je le prends comme une magnifique récompense après toutes ces années passées au club. Quand j’étais petit, j’en ai rêvé…Je regardais le terrain A et j’espérais tellement avoir la chance de le fouler un jour. Là, je peux dire que je suis heureux. »

Christophe Grégoire lui a aussi beaucoup parlé avant le match.

« Il m’a dit de jouer simplement et de ne pas me mettre de stress inutile. De faire ce que je savais faire. »

1510557_10205510542628523_2453983950634828864_n

Le coach a fait part de son analyse après la rencontre.

« William n’a pas démérité. Il a bien recoupé à plusieurs moments et il a accompli son job. Je n’ai rien à redire sur sa prestation. »

Des encouragements qui lui feront sans aucun doute plaisir.

Son histoire est belle et elle ne fait que commencer : elle doit aussi servir de moteur pour tous nos jeunes joueurs, car, au bout de la formation, la récompense peut être là. Il faut savoir la forcer et repousser sans cesse ses limites. Ne jamais abandonner. Elle constitue aussi un fameux adjuvant moral pour tous les formateurs qui ont croisé sa route.

21762718_1471817096270640_6361807932249450299_o1229798_10202008490763223_609272163_n190648_1886146122756_6016780_n22090118_1376668902432300_4899891312967171843_n

Dites que vous lisez cet article en partageant sur les réseaux sociaux :

Similar Articles

Facebook