Après la brume de Dender il y a deux semaines, c’est le noir qui a envahi le Pairay ce samedi, mettant un terme prématuré au derby, alors que l’on disputait la 70ème minute de la partie.

Trente minutes après cette interruption, comme le stipule le règlement, le referee a donc sifflé la fin de la rencontre, au grand dam des 3.000 personnes qui garnissaient les tribunes.

L’arbitre va maintenant établir un rapport qui sera transmis à l’Union Belge.

Quant à savoir quelle sera la décision prise par les instances fédérales quant à un replay ou non de ce derby, il est prématuré de tirer la moindre conclusion et nous attendrons dès lors de connaître la suite administrative qui sera réservée à cette situation très particulière.

Avant cela ? On avait assisté à un vrai derby, marqué par une première période complètement à l’avantage des Sang et Marine, très bien en place et qui exerçaient un pressing très haut contrariant nos Métallos.

Non contents de contenir les (timides) assauts de nos joueurs, les Liégeois repartaient rapidement et trouvaient la faille à deux reprises, via Mouchamps et Bruggeman. Seules deux reprises de la tête, signées Boulenger et un défenseur liégeois, obligeaient Debaty à se détendre et l’avantage des visiteurs à la pause n’était nullement usurpé.

A la reprise, avec un Al Badaoui positionné plus haut sur l’échiquier, nos Rouge et Noir prenaient petit à petit l’ascendant et Faye réduisait l’écart suite à un coup de coin. Avant cela, l’arbitre avait fermé les yeux suite à un contact entre le même Faye et Mouchamps dans notre rectangle. Il en fera de même lorsque le ballon rôdait très près du bras de Temanfo dans le rectangle liégeois.

Le marquoir indiquait donc un score de 1-2 qui laissait entrevoir une fin de rencontre passionnante et haletante, lorsque le Pairay fut plongé dans le noir.

La suite de ce derby se déroulera dans les coulisses de l’Union Belge.

La fiche technique

RFC Seraing : Werner; Swers, Faye, Boulenger, Kilota; Cascio (67e Pierrot), Sabaouni, Al Badaoui, Mouhli; Sanogo, Stevance.

RFC Liège : Debaty; Giargiana, Bustin, Temanfo, Van Den Ackerveken, D’Ostilio; Teruel, Electeur, Bruggeman; Mouchamps, Lallemand.

Arbitre : M. Boeur.

Cartes jaunes : Mouchamps, Electeur, Al Badaoui, Teruel, Bustin.

Les buts : 10e Mouchamps (0-1), 45e Bruggeman (0-2), 58e Faye (1-2).