Pour ce premier match en Jupiler Pro League, nos Métallos ont été d’emblée plongés dans le rythme de la D1A.

Devant des tribunes garnies au 1/3 de la capacité du stade des Eperons d’Or, ils ont livré une prestation courageuse, face à une équipe habituée aux joutes de l’élite et possédant forcément l’expérience de ce genre de rendez-vous. Quel plaisir pour tous les amateurs de ballon rond de retrouver des supporters (bien en voix) dans les stades, même si nous aurions volontiers fait l’économie des jets de gobelets sur notre gardien et des chants anti-wallons…

Si le score final (2-0) est évidemment négatif et sans doute logique au vu de la supériorité globale des Flandriens, on retiendra que nos Rouge et Noir ont fait douter les Courtraisiens jusqu’au bout, ne concédant le second but que sur un penalty sifflé en toute fin de rencontre.

Avant cela, nos troupes avaient hérité de plusieurs belles occasions, notamment en première période, lorsqu’après un centre de Poaty remisé par Sambu Mansoni, Marius ne parvenait pas à conclure de près.

On savait qu’à ce niveau, la moindre opportunité loupée pouvait se payer cash et cela s’est déjà vérifié ce samedi.

Les statistiques valent ce qu’elles valent, mais elles permettent néanmoins de confirmer que ce match a été plutôt équilibré :

– Tirs : 9 / 9
– Tirs cadrés : 4 / 4
– Possession : 52% / 48% en faveur de Courtrai
– Corners : 2 / 2

Outre le résultat, il faut aussi pointer au rayon des mauvaises nouvelles les blessures de Lahssaini (entorse ?) et de Sambu Mansoni (coude déboité).

Comme le faisait remarquer Théo Pierrot à l’issue des débats, le combat physique a été rude et le rythme des échanges très élevé, ainsi que l’impact physique. Nos Métallos doivent s’attendre à de tels combats chaque semaine désormais…

Prochain rendez-vous : ce samedi 31 juillet à 18h30 au Pairay, face au KV Mechelen.

La fiche technique

KV Kortrijk : Ilic; Rougeaud, Derijck, Radovanovic, D’Haene; Moreno (63e Ocansey), Vandendriessche (90e Herrmann), Palaversa, Selemani (90e Fixelles); Badamosi (63e Gueye), Chevalier (73e Jonckheere).

RFC Seraing : Dietsch; Sambu Mansoni, Faye, Boulenger (76e Cissé), Nadrani, Poaty (66e Kilota); Lahssaini (80e Pierrot), Maziz, Jallow, Bernier; Marius.

Arbitre : M. Dierick.

Cartes jaunes : Derijck, Vandendriessche, Rougeaux, Marius, Nadrani, Palaversa.

Les buts : 31e Chevalier, 88e Selemani s. pen.