Quand une équipe qui doute encaisse un but dès la 2ème minute, sur la première incursion offensive adverse, on se dit que, décidément, rien ne tourne actuellement pour nos Métallos.

Dans un système tactique différent, avec trois arrières centraux pour démarrer la rencontre, nos Rouge et Noir ont, une fois encore, monopolisé le cuir pendant la majeure partie des débats, face à une formation qui pouvait miser sur le contre, son arme favorite.

Les occasions ont été là, mais, comme face au RWDM, le verrou flandrien ne sautera jamais.

Nous ne désirons pas revenir une fois encore sur les décision arbitrales. Reste que, dans le temps additionnel, Rupel-Boom héritait d’un penalty (logique), que Werner détournait, mais le ballon rebondissait ensuite derrière la ligne. Quand la poisse vous colle aux basques, elle ne vous lâche pas !

Cette nouvelle défaite plonge notre équipe dans une situation de crise qui n’échappe désormais plus à personne, avec ce bilan de 4 points sur 21.

Il reste désormais une étape à négocier au mieux face au leader samedi prochain avant de tourner la page de cette année 2019.

Nous tenons à remercier les supporters qui se sont déplacés ce dimanche à Rupel-Boom, dans le respect et la sportivité.

La fiche technique

K. Rupel-Boom FC : Deloose; Daeseleire (89e Mambabua), De Paepe, Farin, Spaenhoven; Laureys, Polizzi, Schaessens (92e Rubanguka), Augustynen, Put; Binst (79e Siebens).

RFC Seraing : Werner; Swers, Faye, Pierrot, Boulenger, Maydana (69e Admi); Labylle, Sabaouni, Al Badaoui; Cascio (80e Stevance), Sanogo.

Arbitre : M. Stevens.

Cartes jaunes : Sabaouni, Binst, Polizzi, Farin, Pierrot, Al Badaoui, Sanogo.

Les buts : 2e Farin, 93e Put s. pen. (2-0).