Pour Danijel Milicevic, ce début d’année va correspondre à un retour aux affaires bienvenu, lui qui se montre quelque peu frustré par ses premiers pas sur les terrains en rouge et noir.

“J’avais besoin de rencontres pour retrouver mes sensations et le rythme nécessaire et puis est arrivée cette stupide exclusion à Deinze. Je perds mes appuis sur un terrain détrempé et je glisse, ce qui entraîne une collision avec un joueur adverse, mais je n’avais vraiment aucune mauvaise intention…La review-commission est ensuite passée par là et j’ai purgé la première suspension de ma carrière, à presque 35 ans !”

C’est de l’histoire ancienne pour notre médian, bien décidé à aider le groupe.

“Je me sens bien. J’ai bien travaillé pendant la période de préparation de cette reprise et j’espère être prêt en tout cas. Tout est compliqué avec ce Covid, mais c’est une situation globale, qui concerne la planète entière et nous devons composer avec. On s’entraîne au mieux et on fait le maximum pour répondre à l’attente.”

Depuis son arrivée au club, “Mili” a pu constater l’état d’esprit qui y règne.

“Mon intégration s’est vraiment parfaitement déroulée. Le groupe est au top et l’ambiance est excellente. J’ai aussi découvert un noyau qui recèle de grandes qualités sportives. Le tout dans un club qui a su garder un esprit très familial.”

Danijel est également agréablement surpris par le niveau de la série.

“C’est agréable. On voit finalement assez peu de différences avec la D1A, sauf sans doute pour ce qui concerne l’aspect tactique. En D1B, il y a beaucoup de transitions et on doit bien gérer ses efforts. J’avais connu la D2 ancienne version avec le Sporting de Charleroi et je pense que le niveau est supérieur actuellement.”

Quant aux ambitions de nos Métallos…

“On doit juste faire le maximum et tout donner. Sans se projeter trop loin. Se concentrer sur chaque rencontre. On fera le point fin février et il sera alors temps pour moi de définir vraiment nos objectifs. De mon côté, je vais essayer d’être décisif et de distiller quelques assists. Faire la différence sur les phases arrêtées également. On sait l’importance que cela peut avoir dans les rencontres fermées.”