Il est de retour ! Après avoir réalisé des prouesses sous notre maillot, Sami Lahssaini avait rejoint le FC Metz avec de belles et légitimes ambitions. Et même si son aventure messine a été émaillée de plusieurs blessures, il n’a pas du tout le sentiment d’avoir perdu son temps chez les Grenats, que du contraire !

Nous l’avons rencontré pour évoquer cette saison contrastée, mais aussi ses attentes pour la saison qui va démarrer.

Sami, quel bilan tires-tu de ton expérience au FC Metz ?

J’ai le sentiment d’avoir grandi humainement. Le fait de vivre seul, de devoir me prendre en charge, cela m’a permis d’avancer. Sportivement, j’ai énormément appris au contact d’un groupe de Ligue 1. La qualité est omniprésente et l’intensité des séances est énorme. Bien sûr, j’ai été freiné par des pépins physiques qui m’ont empêché de m’exprimer pleinement et cela m’a contrarié, après de bons débuts. J’ai figuré sur la feuille de match face à Monaco et à Brest et j’ai vécu ces moments avec la sensation de vivre une formidable aventure. J’avais l’habitude de voir évoluer ces joueurs à la télé d’ordinaire et là, je les côtoyais. C’était grisant. Effectuer le déplacement à Brest en avion, c’était aussi quelque chose de nouveau pour moi. Je pense que j’ai progressé au niveau de mon placement et de ma lucidité. Maintenant, je n’ignore pas que je retrouve Seraing un échelon plus haut et que la D1B, ce sera du sérieux. Avec aussi un entraîneur qui a des exigences élevées.

Justement, comment imagines-tu la prochaine saison ?

Je suis persuadé que Seraing dispose des atouts pour rejoindre la D1A dans un futur plus ou moins proche. Avec le FC Metz et Génération Foot qui évoluent parmi l’élite dans leur pays, parvenir à l’atteindre avec Seraing, ce serait fantastique pour le projet. Il faudra d’abord se stabiliser en D1B. Pour cela, l’objectif sera avant tout d’éviter la dernière place, qui nous condamnerait à la descente, mais je pense que nous possédons des arguments intéressants pour y arriver.

A titre personnel, qu’espères-tu apporter à l’équipe ?

Je vais essayer de faire profiter le groupe de l’expérience que j’ai vécue à Metz. J’ai envie de montrer à tout le monde le nouveau Sami ! Pour moi, ce n’est pas un retour à la case départ : Seraing a progressé. Et je sais que Metz conserve un oeil sur moi. 

Je vais d’abord essayer de me forger une place de titulaire. J’ai besoin de jouer pour reprendre de la confiance et oublier mes trois déchirures aux ischios. J’ai vu jouer Seraing la saison dernière et je me réjouis de me produire à côté d’un joueur comme Brahim Sabaouni par exemple. Je n’ai jamais vraiment coupé le cordon avec Seraing.

Comment as-tu traversé ces derniers mois, si particuliers ?

Je suis resté avec ma famille et cela m’a fait le plus grand bien. Je suis très proche des miens et j’ai été heureux de les retrouver et de passer beaucoup de temps avec eux.

Bienvenue à la maison, Sami !