headsponsorsrfcs

Les rencontres s’égrènent et les résultats négatifs s’enchaînent pour nos Rouge et Noir.

Cette fois encore, on peut dire que les faits de match n’ont pas été favorables, mais il faut pouvoir forcer les choses et force est de constater que notre équipe n’y arrive pas encore.

Pourtant, après avoir été menés au score, nos joueurs ont su revenir dans la rencontre, via l’égalisation survenue du pied gauche de Nadrani, auteur de son tout premier but sous notre maillot, bien servi par Cachbach.

Après la pause, nos Métallos prenaient résolument la direction des opérations et se créaient plusieurs occasions, notamment via un Mikautadze très remuant.

Mais tout allait à nouveau s’effondrer avec un but sorti de nulle part, puisque c’est encore un penalty qui a assommé notre formation. Sambu Mansoni ceinturait légèrement Brüls dans le rectangle et ce dernier jouait le coup à merveille, avant de transformer lui-même l’offrande reçue.

En fin de rencontre, Maziz était tout proche de trouver la faille, mais sa frappe filait juste à côté du but. Dans la foulée, sur un contre rapide, les Canaris scellaient le score, plongeant notre club dans une situation délicate, puisqu’il s’agit là de la septième défaite consécutive.

Ce mercredi, face au Beerschot, qui vient de l’emporter contre OHL, l’enjeu sera capital.

La fiche technique

STVV : Schmidt; Hashioka, Bauer, Leistner, Pius, Cacace (67e Koita); Reitz (72e Durkin), Lavalée, Brüls; Hara, Hayashi (90e Teixeira).

RFC Seraing : Dietsch; Opare (87e Spago), Dabila, Nadrani, Wagué, Poaty (72e Boulenger); Cachbach (80e Marius), Kilota, Maziz, Bernier (72e Sambu Mansoni); Mikautadze.

Arbitre : M. Denil.

Cartes jaunes : Pius, Bauer, Mikautadze, Sambu Mansoni.

Les buts : 40e Hayashi (1-0), 44e Nadrani (1-1), 78e Brüls s. pen. (2-1), 94e Hara (3-1).