Nos Métallos étaient impatients de démarrer le championnat et ils ont d’emblée été plongés dans le bain dans le Limbourg.

Sur un terrain en piteux état, ils ont dû faire face à une formation très regroupée, qui a fermé le jeu pendant les nonante minutes et qui a tout misé sur son organisation défensive et sur son jeu agressif.

“Nous étions prévenus et, sur ce plan, nous n’avons pas été déçus.”analysait Christophe Grégoire. “Chacun joue avec ses armes. Le Patro a donné sa vie sur le terrain et a usé de tous les vices, en gagnant notamment énormément de temps et en commettant un nombre incalculable de petites fautes. Je pense que nous allons régulièrement nous heurter à de telles oppositions et nous devrons être capables de nous adapter.”

La première période ne restera pas dans les annales du football belge. Très peu d’occasions à se mettre sous la dent et d’innombrables arrêts de jeu pour casser le rythme que nos Rouge et Noir tentaient tant bien que mal d’imprimer. Seule éclaircie : un enchaînement de grande classe de Moussa Gueye à la 45ème minute, lorsque notre attaquant pivotait et décochait une frappe aussi soudaine que bien placée, qui frappait le poteau du but limbourgeois.

A la reprise, le match allait enfin réellement démarrer et la tension augmentait encore d’un cran. Une fois encore, notre équipe jouait de malchance, quand Labylle, bien servi par Pierrot, trouvait aussi le cadre du but de Belin !

A force de taper sur le clou, le ballon allait cependant enfin rentrer ! Et c’est l’inévitable Cascio, décidément très en verve en ce début de saison, qui trouvait l’ouverture, d’une splendide frappe enroulée et lobée de l’entrée du rectangle. On pensait que le plus dur était réalisé, mais, rapidement, le Patro recollait au score.

“En raison d’un coupable moment de relâchement de notre défense. On ne peut jamais encaisser un but au départ d’une rentrée en touche !” pestait notre coach, qui a tout tenté pour revenir avec les trois points, en lançant Sanogo et Stevance dans la bataille. Car il s’agissait vraiment d’une bataille et les dernières minutes du match devenaient très tendues.

A la 85ème minute, Faye armait un missile qui s’écrasait…sur la barre du but flandrien ! Trois essais sur le cadre, cela devient récurrent pour nos Métallos…

“Il y a de la déception au regard du déroulement du match, car nous voulions vraiment la victoire et on a tout fait pour la décrocher, mais un point en déplacement pour débuter, ce n’est pas non plus un mauvais résultat. A nous d’enchaîner par une victoire à la maison !”concluait Christophe Grégoire.

Nos Métallos ont déjà le regard tourné vers la prochaine échéance : samedi prochain, c’est l’Union Royale La Louvière Centre (qui a vaincu le Lierse lors de cette première journée) qui nous rendra visite au Pairay !

La fiche technique

Patro Eisden : Belin; Kenne, Corstjens, Renson, Swerten; Azevedo (65e Ogunjimi), Carratta, Reuten, Berben (85e Baeten); Brouwers, Mombongo.

RFC Seraing : Werner; Swers, Machado, Faye, Kilota; Cascio, Sabaouni, Pierrot (66e Sanogo), Al Badaoui (80e Stevance), Labylle; Gueye.

Arbitre : M. Vandevenne.

Cartes jaunes : Faye, Mombongo, Al Badaoui, Carratta.

Les buts : 68e Cascio (0-1), 70e Berben (1-1).