Vendredi, nos Métallos se déplaçaient chez une équipe du Standard en pleine bourre avant la trêve. Nos joueurs ont créé la surprise en remportant ce derby liégeois au stade Maurice Dufrasne devant presque 21.000 personnes !

En dépit d’une possession de balle largement à l’avantage de l’équipe à domicile, ce sont nos Rouge et Noir qui parviennent à débloquer le marquoir à la 9ème minute grâce à une frappe puissante de Mbow qui, avec l’aide de la barre, vient tromper Arnaud Bodart. Marquoir qui ne bougera plus jusqu’à la pause malgré une frappe de Sambu Mansoni repoussée par le montant.

La deuxième mi-temps se déroulera sur les mêmes bases que la première. Une équipe du Standard qui monopolise le cuir mais qui se fait surprendre par une contre-attaque sérésienne. En effet, à la 54ème minute, c’est notre latéral Morgan Poaty que vient doubler la mise d’une frappe puissante, à la suite d’une contre-attaque dont il était à la base.
Le Standard tentera ensuite de pousser pour revenir dans le match mais sans vraiment se montrer dangereux, tout le mérite revenant à la bonne organisation mise en place par le coach Jeunechamps. Le score n’évoluera plus, adjugeant la victoire à Seraing et permettant à Guillaume Dietsch de réaliser sa première clean sheet de la saison.

Nos Métallos ont profité de ce derby liégeois pour prendre trois points très importants pour le reste de la saison et faire le plein de confiance avant d’espérer une première victoire à domicile face à Ostende samedi. Vendredi 30 septembre, Liège était ROUGE PASSION & NOIR CHARBON !


La fiche technique

Standard : Bodart, Dussenne (73e Ohio), Bokadi, Laursen, Dewaele, Raskin, Melegoni (46e Davida), Amallah (73e Dragus), Donnum (26e Cimirot), Perica, Zinckernagel (86e Alzate).

RFC Seraing : Dietsch, Poaty (73e Mvoue), Tremoulet, Mbow, Sylla, Sambu Mansoni (90e Conceiçao), Cachbach (73e Abanda), Lahssaini, Sissoko, Bernier (86e Vagner), Marius.

Arbitre: J. Boterberg

Cartes jaunes: Bernier, Dussenne, Sissoko, Sambu, Sylla

Les buts : 9e Mbow (0-1), 54e Poaty (0-2).

David TAMMA