Et dire que l’on a assisté à un match très…correct ce dimanche à Rocourt ! Pourtant, au moment de faire les comptes, ce sont pas moins de…16 cartons, de toutes les couleurs, qui ont été brandis par le referee !

On ne doit pas être loin d’un record dans le genre, mais ce constat ne fait évidemment pas nos affaires, puisque, dans cette collection, on dénombre quatre exclusions dans nos rangs, chaque fois pour deux bristols jaunes : les “heureux” élus sont Benjamin Boulenger, Alessio Cascio, Raouf Mroivili et notre coach Christophé Grégoire. Olivier Werner, Maxime Mignon (sur le banc), Gérald Kilota et Leroy Labylle ont également été avertis dans nos rangs. En face, trois cartons jaunes et un rouge direct ont été dégainés par l’homme en…jaune.

Le match ? Ses derniers préparatifs ont été très compliqués à gérer, puisque Florent Stevance, resté auprès de son épouse qui vient d’accoucher, Wagane Faye, qui doit faire face à un drame familial et à qui nous témoignons de tout notre soutien, Ali Sanogo (élongation), mais aussi Moussa Gueye, en délicatesse avec son genou, mais qui figurait malgré tout sur la feuille, n’ont pas pu prester ce dimanche.

Cela faisait tout de même beaucoup d’absents pour notre coach, qui a dû, en dernière minute, remodeler son équipe et notamment titulariser Jordan Machado, qui avait joué vendredi soir avec les Espoirs.

Mais la rencontre a pourtant très bien débuté pour nos troupes, Leroy Labylle donnant rapidement l’avantage à nos couleurs. Alors que les locaux tentaient de réagir, un but de Raouf Mroivili était annulé pour une position de hors-jeu très litigieuse. Alessio Cascio se procurait encore une belle occasion, avant qu’Olivier Werner réalisé un superbe arrêt sur une tête de Teruel.

A la pause, le marquoir penchait en faveur de nos Rouge et Noir.

En seconde mi-temps, l’arbitre désignait le point de penalty suite à une action impliquant Benjamin Boulenger, qui héritait également d’un carton : Mouchamps égalisait pour les Liégeois.

Dans la minute suivante, notre défenseur était à nouveau sanctionné suite à un accrochage le long de la ligne de touche et était prié de regagner prématurément les vestiaires.

Il y avait peu d’occasions de réchauffer pour les spectateurs, même si Olivier Werner devait encore s’employer avec détermination.

On s’acheminait vers un partage lorsque Raouf Mroivili était bloqué dans le rectangle, semble-t-il fautivement, de l’aveu même des joueurs liégeois après la rencontre, mais Monsieur Chaspierre voyait une simulation de notre médian, qui recevait en prime un deuxième avertissement, synonyme là aussi d’exclusion. La fin de match sera constituée d’une succession de fautes, d’arrêts de jeu, de nouveaux cartons, le tout dans une triste cacophonie. Benjamin Schmit, côté local, et Alessio Cascio étaient à leur tour exclus.

Cela fait tout de même beaucoup…trop dans un match qui, on le répète, s’est déroulé dans un esprit très sportif entre les acteurs.

Voilà donc un troisième match nul consécutif pour nos Métallos, qui accueilleront Thes Sport samedi prochain en étant privés de plusieurs pions de base.

La fiche technique

RFC Liège : Debaty; Schmit, Teruel, Bustin, D’Ostiliio; Mouchamps (86e Giargiana), Niankou (73e Mariën), Bruggeman, Massa, Lallemand; Bangoura.

RFC Seraing : Werner; Swers, Machado, Boulenger, Kilota; Walbrecq (70e Al Badaoui), Pierrot, Sabaouni, Labylle, Mroivili; Cascio.

Arbitre : M. Chaspierre.

Cartes jaunes : Niankou, Massa, Werner, Mignon, Bruggeman, Kilota, Labylle.

Cartes rouges : 52e Boulenger (2 j.), 90e Mroivili et Cascio (2 j.), 91e Schmit.

Les buts : 9e Labylle (0-1), 51e Mouchamps s.pen. (1-1).