Quatre nouveaux buts pour une victoire au bout de l’effort, en infériorité numérique durant plus de 40 minutes : nos Métallos ont encore une fois sorti une prestation de derrière les fagots ce dimanche au RWDM !

Un succès qui leur permet de rester en tête du classement provisoire et qui confirme surtout que cette saison a démarré sur une cadence complètement folle.

Malgré l’absence d’une majorité du staff technique et de plusieurs joueurs, nos Rouge et Noir ont su faire bloc, se serrer les coudes pour laisser passer l’orage bruxellois du début de rencontre et repartir de plus belle pour affoler leurs compteurs.

Avec, en front de bandière, un Georges Mikautadze qui ne s’arrête plus : deux nouvelles réalisations pour notre artilleur, qui porte son total personnel à…14 buts en 7 rencontres ! Et on ne parle pas ici de buts de raccroc ! Non, il s’agit le plus souvent de véritables oeuvres d’art, comme ce ballon piqué qui surmonte Sadin suite à une lumineuse ouverture d’Antoine Bernier. Ou cette frappe millimétrée de l’entrée du rectangle qui trompe le portier adverse.

Même menées 2-0 très rapidement, nos troupes ont donné l’impression que rien ne pouvait vraiment les déstabiliser, comme une sorte de force tranquille qui anime des garçons qui ont juste envie de prendre du plaisir, de jouer au ballon, sans rien demander de plus.

Privés de leur mentor sur le banc, ils ont su appliquer ses consignes, alors que Jean Nicolay, aidé par Manu Valoir, donnait de la voix. Emilio Ferrera a donné une réelle identité de jeu à nos Métallos, il a mis en place un système qui fait merveille. Même s’il offre des opportunités à l’adversaire, ne va-t-on pas au stade (tant qu’on le peut encore…) pour voir du spectacle, des buts, du suspense, des beaux gestes ? Sur ces différents points, nos Métallos régalent depuis plusieurs semaines. Rien que pour ça, particulièrement en ces temps tourmentés, merci à eux. Merci pour ces moments de plaisir que vous offrez à tous les amateurs du ballon rond.

Derrière ces excellents joueurs se cachent aussi de très belles personnes, qui ne se prennent pas la tête, mais s’amusent ensemble. Pourvu qu’elles conservent encore longtemps cet état d’esprit, elles qui ont déjà maintes prouvé qu’ils avaient du talent.

Ce succès est celui d’individualités qui se mettent au service du collectif. Dans les coulisses également et il faut ici remercier David Britte, habituel délégué des Espoirs, pour son dévouement, ou Loris Viroux, notre jeune analyste, qui ont donné de leur temps pour encadrer notre délégation ce dimanche, sans oublier évidemment Manu Valoir, présent aux côtés de Jean Nicolay, ce grand serviteur du club.

Ce lundi, c’est une nouvelle semaine qui démarre, avec, au programme, un test Covid-19 pour tout le monde, et la préparation de la rencontre de dimanche soir au Pairay, face au SK Lommel.

Venez encourager nos Métallos, ils le méritent !

Nous vous donnerons toutes les informations utiles pour les soutenir ce dimanche très rapidement.

En attendant, prenez soin de vous et vive Seraing !