On s’attendait à vibrer et le Pairay a vécu ce dimanche une journée qui restera dans les annales.

Certes, la défaite de nos Métallos nous laisse un goût très amer en bouche, car nos joueurs ont livré une superbe prestation et, sans un grand Arnaud Bodart entre les perches des Rouches, ils auraient au minimum empoché une unité.

A la dernière minute, un envoi de Georges Mikautadze était encore repoussé sur la ligne par un défenseur du Standard !

Mais, au-delà de cet aspect purement mathématique, quelle fierté pour notre club de vivre de tels moments, avec des tribunes remplies, une ambiance survoltée et des sourires dans tous les coins du stade. Quelle fierté de voir des joueurs qui donnent tout et proposent un football positif, tourné vers l’avant, avec la volonté de construire et de réaliser des gestes techniques qui sont toujours un régal pour les yeux.

Organiser un tel événement a suscité des heures et des heures de travail, de réunions, de mises au point, de briefings et de prises de tête, mais cela en valait la peine.

Bien sûr, tout n’était pas parfait et nous tenterons d’encore mieux vous satisfaire à l’avenir, mais nous avons fait le maximum pour vous permettre de passer un bon moment au Pairay.

Après les mois très compliqués vécus par tout le monde, et notamment par les amateurs de ballon rond, pouvoir revivre un derby comme cela, dans un stade comble, cela réchauffe le coeur.

La direction du club tient à remercier toutes les personnes qui ont oeuvré pour l’organisation de ce match, ainsi que les supporters qui ont répondu présents et qui ont largement contribué à la réussite de ce match.

Nos Métallos vont à présent se produire à trois reprises en déplacement (en Coupe ce mercredi à Lokeren-Temse, puis à l’Antwerp et à Genk), avant de retrouver le Pairay le dimanche 03 octobre à 16h00 face à Zulte-Waregem.

La fiche technique 

RFC Seraing : Dietsch; Sambu Mansoni, Faye (46e Mikautadze), Boulenger, Nadrani, Poaty; Cissé (76e Bernier), Maziz, Jallow, Kilota; Marius.

Standard de Liège : Bodart; Siquet (81e Fai), Al Dakhil, Sissako, Gavory, Nkounkou (65e Rafia); Peeters (65e Cimirot), Bastien, Amallah (86e Ngoy); Klauss, Muleka (81e Raskin).

Arbitre : M. Van Driessche.

Cartes jaunes : Muleka, Siquet, Peetrs, Al Dakhil, Nadrani, Marius, Kilota, Klauss

Carte rouge : 83e Sissako (2 j.).

Le but  : 21e Amallah s. pen. (0-1).

Les stats

Tirs : 19 (Seraing) – 7 (Standard)

Cadrés : 6 – 3

Possession : 61% – 39%

Passes : 444 – 293

Corners : 8 – 2