L’accession de notre club à l’élite génère une multitude d’aménagements et le besoin d’amener de nouvelles ressources pour la gestion quotidienne s’est rapidement imposé comme une nécessité.

C’est ainsi que notre cellule administrative accueille depuis quelques jours Arthur Mélon, qui occupe désormais une fonction à temps plein au secrétariat, avec une particulière attention sur tout ce qui touche aux aspects juridiques de la gestion du club.

“J’ai 26 ans et j’habite à Remicourt. On peut dire que je suis un pur Hesbignon ! Je suis bachelier en droit avec un double master en management sportif. Il y a quelque temps, j’ai effectué un stage à l’Académie des Jeunes du Standard et j’étais récemment occupé à l’Union Saint-Gilloise, toujours au niveau administratif. Je pense pouvoir dire que je suis quelqu’un de sociable, toujours prêt à donner un coup de main. Je suis là pour aider le club à progresser, mais aussi pour apprendre et progresser moi-même.”

Passionné de foot depuis toujours, Arthur nous arrive avec l’enthousiasme et la motivation de sa jeunesse.

“Le projet du club m’a séduit. J’ai toujours été attiré par le monde du foot, suivant en cela les traces de mon papa, qui a notamment porté les couleurs du RFC Liège dans le passé. Je joue depuis mes 5 ans. Il y a beaucoup de choses à mettre en place à Seraing et la montée du club représente un gros défi. J’ai suivi avec attention la dernière saison et l’équipe a vraiment réalisé une fin de saison incroyable ! Maintenant, elle a gagné le droit de se mesurer aux meilleures équipes du pays, c’est magnifique !”

Sa passion pour le ballon rond lui a permis de vivre une formidable expérience.

“Je devais avoir une dizaine d’années. J’ai participé à une action caritative via une vente aux enchères, dont l’un des gros lots était de remporter un maillot de Zinedine Zidane et de le rencontrer lors d’une séance d’entraînement au Real. J’ai ainsi pu discuter avec mon idole. Et tout a été magique : après l’entraînement, il m’a invité chez lui et j’ai pu jouer au foot dans son jardin avec ses enfants ! Il a été formidable avec moi, très simple et accessible. J’en garde un souvenir exceptionnel.”

Bienvenue chez les Métallos, Arhur !