Le jour J est arrivé pour notre noyau A, qui va (enfin) entamer la compétition de D1 Amateurs ce samedi soir au Patro Eisden Maasmechelen. Enfin, car une préparation, c’est long, et chaque joueur a maintenant envie d’entrer vraiment dans le vif du sujet, même si le parcours réalisé en Coupe de Belgique a déjà permis de goûter à des moments de grande joie.

Notre capitaine Théo Pierrot ne déroge pas à la règle : il piaffe d’impatience.

“Notre préparation s’est très bien déroulée. Elle est allée crescendo, comme prévu, et les bons résultats enregistrés en Coupe ont encore décuplé la confiance qui s’était installée dans le groupe. Car au-delà des qualifications, il y a aussi et surtout eu du jeu.”

Avec l’expérience déjà acquise malgré son jeune âge, notre médian sait qu’il ne faut surtout pas s’emballer, mais, au contraire, garder les pieds bien au sol.

“Nous avons livré un excellent match contre Roulers, mais ce soir, c’est une autre compétition qui démarre. On sait que le contexte sera différent, chez un promu qui reste sur la dynamique de sa montée et qui comporte des joueurs expérimentés. Nous devons être sûrs de nos capacités, mais aussi vigilants et concentrés au maximum.”

Cette saison, le noyau semble encore mieux armé pour affronter les dures batailles de la D1 Amateurs. Notre capitaine le pense également.

On sait qu’il y a des individualités et du talent à Seraing. Il y en a toujours eu depuis que je suis arrivé ici. Mais je trouve que l’état d’esprit qui règne cette saison est très intéressant. Car le collectif sera la clé de notre réussite.”

Théo a aussi son mot à dire quant au départ inopiné d’Arnauld Mercier et à notre prochain adversaire en Coupe de Belgique.

“On ne s’attendait pas à voir Arnauld nous quitter ainsi, mais il va relever un beau challenge en D1A et personne ne lui en veut dans le noyau. Tout le monde rêve de la D1A ! Il a beaucoup apporté durant son passage et a professionnalisé le club. Il a aussi pris la peine de passer saluer tous les joueurs aux appartements qu’ils occupent et ce geste a été très apprécié.”

“Personnellement, je suis ravi de rencontrer Courtrai. Bien sûr, ce n’est pas une équipe du calibre d’un ténor de l’élite, mais on ne peut pas faire la fine bouche. Je suis très content que l’on se frotte à une équipe de D1A, ce sera la première fois depuis que je suis ici. On va préparer ce match au mieux ! Et le meilleur moyen de le faire, c’est de bien négocier ce début de championnat !”

Rendez-vous ce soir à 20h00 à Maasmechelen pour un premier élément de réponse !